002
Tel.:   +41 22 525 44 36
Mob: +41 76 251 40 80

AH LA BELLE ESCALADE! 2017

A Genève, peu avant Noël, on commémore un moment historique : L’ESCALADE ! C’est une fête populaire chère au cœur des genevois. Pendant 3 jours – cette année du vendredi 8 au dimanche 10 décembre 2017 –  les festivités organisées par la COMPAGNIE DE 1602 attirent les foules.  Deux manifestations sont incontournables :

LE CORTEGE

qui retrace l’histoire de cette fameuse nuit du 11 au 12 décembre 1602 durant laquelle les savoyards, violant un traité de paix instauré entre le Duc de Savoie catholique et la Genève calviniste, essayent d’envahir la ville.

Chaque année, afin de célébrer cette victoire, un défilé parcourt la Vieille Ville et on se retrouve autour de grands feux allumés pour l’occasion. C’est le plus grand cortège historique d’Europe. Toute la société de l’époque est représentée : autorités, ecclésiastiques, hommes d’armes et musiciens : fifres et tambours, trompettes, gens de Genève et ceux de la campagne.

François TabazanSans oublier les gens de justice dont le célèbre bourreau François Tabazan, habillé de noir et violet, portant épée d’exécution et nœud coulant à sa ceinture. Vous trouverez au No 9 de la rue qui porte son nom une enseigne représentant François Tabazan et au No 6 sa maison de fonction avec escalier extérieur. Le lendemain de la fameuse nuit du 11 décembre 1602, François Tabazan exécuta 13 prisonniers savoyards en les torturant par estrapade. Les prisonniers furent ensuite pendus ou étranglés, puis décapités avec 54 autres cadavres. Les corps furent jetés dans le Rhône, les têtes promenées au bout d’une pique puis exposées jusqu’au 21 juillet 1603.

La légende raconte que Dame Royaume qui préparait une soupe de légumes aperçut un soldat savoyard essayant d’escalader les remparts en étoiles. Elle donna l’alerte et renversa sa soupe sur les assaillants. Ainsi naquit la fameuse marmite en chocolat dont la première mention date de 1889 : à l’origine en nougatine, on la trouve surtout en chocolat. Chaque année les vitrines des chocolatiers rivalisent afin de fabriquer la plus belle et la plus grosse marmite en chocolat.

Pendant cette fête, des enfants déguisés viendront sonner à votre porte et réclamer quelques pièces, en chantant :

« Ah la Belle Escalade, Savoyards, Savoyards »      « Ah la Belle Escalade, gare, gare »

Si sa taille varie, la marmite a traditionnellement la même forme arrondie. Elle est décorée de l’écusson genevois et des rubans rouge et jaune ornent son couvercle et ses deux anses. Les chocolatiers rajoutent souvent une échelle en chocolat qui rappelle celle dite « en coulisses » des soldats tentant l’escalade des remparts. Des chaines en chocolat évoquent celle de la Porte Neuve par laquelle les Savoyards sont entrés dans la ville. A l’intérieur, des légumes en Massepain et des papillotes, une friandise originaire de la région lyonnaise, contiennent une gourmandise ainsi qu’un rebus et un pétard pour le plus grand bonheur des enfants.Marmite chocolat  

LA COURSE DE L’ESCALADE

afficheA3_escalade17_85_mixChaque année et ce depuis 40 ANS, le premier samedi de décembre, se déroule la manifestation la plus populaire de Genève : la course de l’Escalade proposant plusieurs parcours dont la célèbre Course du Duc. En 2016, près de 40000 personnes ont pris part à la course : le plus jeune avait juste 6 ans et la plus âgée une dame de 91 ans. Bel hommage au courage de la Mère Royaume ! On attend cette année plus de 50000 participants et les femmes représentent 51.4%.

Coureurs professionnels ou amateurs, petits et grands, hommes et femmes, sillonnent la Vieille Ville et participent très sérieusement à la manifestation. La fête se termine par une course hors compétition « la Marmite » où chacun peut venir déguiser et profiter d’une grande fête pendant laquelle on casse la fameuse marmite, on se gave de chocolat et de massepain, dans une ambiance bonne enfant et joyeuse.